Accueil

Journal
Historique de la Boulangerie d'Archigny
du 19/05/2008
par Michel MARASSE
  Foyer Populaire d'Archigny - un article
 Club Photo - Archimage - 17 articles  

Reportage des 3 et 4 mai 2008

Historique de la Boulangerie

Je me souviens d'aller rue Charles Clerté chercher mon pain,ou mes croissants le dimanche,chez Monsieur Favreau quand je me suis installé à Boutigny en 1981.

 La boulangerie existait depuis 1967 avec un statut de boulangerie coopérative. En 1988, pour être aux normes, un magasin de vente est ouvert presque à l'endroit de la boulangerie actuelle, mais la fabrication reste rue Charles Clerté.

En 1998, le prochain départ en retraite du boulanger et la mise en vigueur de nouvelles normes incitent la municipalité à trouver une solution pour conserver une boulangerie à Archigny.

Jean Marc Herniot et le Conseil Municipal décident alors d'acheter un groupe de bâtiments dont l'ancien café Brionne pour en faire une boulangerie aux normes.

Pendant les travaux le magasin de vente est installé dans un local à coté de l'Ecole Maternelle.


et Madame Favreau tient la boutique


Le départ en retraite de Monsieur Favreau le 1er octobre 1998, fait accélérer les travaux et le recrutement de Monsieur Boussely.

La nouvelle boulangerie est inaugurée le 20 mars 1999, en même temps que l'avenue de Memramcook, en présence d'Alain Claeys
député et de Gérard Barc Conseiller Général.


Alain Claeys et Jean Marc Herniot





Photo des personnalités et du premier locataire de la boulangerie.

La Commune ayant acquis les murs et fait les travaux, le principe de la location de l'appartement et de la boulangerie est retenu pour pérenniser l'affaire.

Le second boulanger est Fabien, pendant 2 ans, il achète le fonds de commerce et la Commune conserve la propriété des murs.



Le 15 mars 2007, Frédéric reprend la boulangerie. Après un BEP comptable, un CAP de boulanger et une formation en pâtisserie en 97/98, il travaille à Perpignan dans la zone Polygone chez Leclerc. Courant 2000 et jusqu'en 2002 il travaille à Paris et de 2003 à 2007 à Gennevilliers.

Entreprenant et dynamique Frédéric tente d'implanter un dépôt de pain à Paizay le sec. Nouveau dans la région et inexpérimenté pour la vente en campagne c'est un échec.

Pour rebondir et redresser son affaire il a des projets en cours de finalisation; dépôt de pain à Monthoiron, prospection à Bellefonds,approvisionnement du Camping de la Roche Posay et de la maison de retraite de Senillé etc...

J'ai assisté à un cycle de travail.

Départ en tournée à 8 heures maximum et retour à 11 heures, et vente au magasin par Cécile.



A partir de 11H 30
- préparation de la pâte de pain normal, pour la cuisson du lendemain à 5 H



Cécile pèse et divise la pâte selon le produit fini ( pain ou baguette )







Frédéric façonne et met en place sur les grilles les pâtons qui iront en chambre de pousse ( levée ) jusqu'au lendemain 5 Heures.





A partir de 16H fabrication des gâteaux pour le magasin et le samedi fabrication des gâteaux en commande.



A 5H du matin début de la cuisson du pain normal et préparation de la pâte pour les pains de campagne et tradition.







A 7H cuisson du pain de campagne et de la viennoiserie, et façonnage du tradition pour cuisson à 7H 30

Ouverture du magasin à 7H

Je souhaite à Frédéric et à Cécile d'aboutir dans leurs projets.

Michel Marasse
Les autres photos ........... VOIR l'album
La vidéo de l'inauguration du 20 mars est en cours de réalisation
Retour au journal - Retour à la page d'accueil