Accueil

Journal
Archigny, pays d’Histoire, pays d’Acadie… à l’école
du 24/11/2019
 Histoire et Patrimoine d' Archigny - 75 articles  

le 19 novembre 2019

Archigny est le seul village français où l’on trouve des fermes construites spécialement pour les réfugiés Acadiens. Ces derniers, chassés d’Acadie par les Anglais lors du Grand Dérangement de 1755, furent dirigés vers des lieux différents dont la France. Après une dizaine d’années d’errance sur les côtes de France, environ 1 500 Acadiens arrivèrent par bateaux à Châtellerault en 1773. Tous ne restèrent pas dans la ville et 500 furent accueillis sur ce que l’on nomme aujourd’hui « la Ligne-acadienne » à Archigny.

Pour les loger, le marquis de Pérusse des Cars, châtelain à Monthoiron, village proche, fit construire 57 fermes sur ses terres. Quelques-unes existent encore, en l’état ou modifiées par les propriétaires. L’une a été transformée en musée, le musée acadien des Huit-Maisons à Archigny, géré par l’office de tourisme de Châtellerault et pour des visites de groupes par l’association des Cousins Acadiens du Poitou.

Mais toute l’histoire de ces réfugiés est souvent méconnue.

C’est pourquoi notre association, Histoire et Patrimoine d’Archigny, a mis en place, avec l’aide d’Adeline Le Tonquèze, directrice de l’école primaire Maxime Lefort, une démarche vers l’histoire de l’Acadie pour les enfants.

Les premiers contacts entre Françoise Glain et Adeline Le Tonquèze ont été pris en novembre 2018 et un ouvrage « Histoire de l’Acadie et des Acadiens racontée aux enfants par Papy Théo » a alors été remis à Mme Le Tonquèze pour étude des possibilités d’enseignement.

Une autre rencontre, début 2019, a permis d’élaborer les modalités des interventions devant débuter mi-novembre 2019.

La classe concernée est celle d’Adeline Le Tonquèze : 24 élèves de CE2/CM1.

Adeline Le Tonquèze, directrice de l’école primaire Maxime Lefort d’Archigny et « maîtresse » des CE2/CM1.

 

L’intérêt, pour un travail harmonieux et suivi, était de fournir un livre « Papy Théo » à chaque élève. Histoire et Patrimoine a donc fait l’achat de 25 ouvrages auprès des Cousins Acadiens du Poitou, ouvrage écrit pour cette association en 2007 par Françoise Glain et agréé par le CRDP. Un carnet de travail y est joint.

Deux personnes de l’association des Cousins Acadiens du Poitou, ont fait, à titre personnel, un don à Histoire et Patrimoine pour couvrir cet achat. Nous remercions vivement Gérard Ardon et Michel Roux pour cette aide et pour ce soutien pédagogique.

Ce livre est étudié en classe avant chaque intervention.

Il a été défini cinq heures, à raison d’une par mois, pour couvrir l’histoire de l’Acadie et des Acadiens et faire découvrir à 24 enfants l’histoire de leur village :

1ère séance le 19 novembre 2019 : la découverte des divers continents (Terre-Neuve, l’Amérique du Sud, le tour du monde) mais surtout de l’Acadie.

Les enfants étaient très intéressés mais attendent la suite qui sera plus vivante et parsemée de descriptions permettant de comparer la vie aux XVIIe et XVIIIe siècles avec celle d’aujourd’hui.

À la recherche du détroit de Magellan… qui ne figure pas sur la carte !

Françoise Glain et une classe attentive pour la découverte de l’Acadie.

 

2e séance le 10 décembre 2019 : la vie en France avant le départ, l’installation et la vie des colons dans leur nouveau pays, l’Acadie.

Nous offrirons quelques chocolats pour installer l’ambiance de Noël !

3e séance le 21 janvier 2020 : les guerres franco/anglaises en Acadie, le Grand Dérangement et les divers lieux de déportation.

4e séance le 11 février 2020 : la traversée, l’arrivée sur les côtes françaises puis l’installation et la vie sur la Ligne-acadienne d’Archigny.

5e séance le 24 mars 2020 : suite de la vie sur la Ligne, la révolte et le départ vers Nantes d’un grand nombre de réfugiés, puis la vie de ceux qui sont restés à Archigny.

 

Le 14 mai 2020, pour valider leur connaissance, les enfants visiteront le musée des Huit-Maisons, guidés par Gérard Ardon, descendant d’Acadiens, et Françoise Glain. Les enfants, qui auront fait le trajet à bicyclette, pique-niqueront sous les grands arbres de cette ancienne ferme acadienne. Espérons qu’il fera beau !

le musée des Huit-Maisons à Archigny

 

Mais là ne sera pas la conclusion… une surprise à laquelle participeront les 24 enfants, et qu’ils ne connaîtront qu’à la toute fin, sera l’apothéose de cette merveilleuse aventure acadienne dans une classe d’école d’Archigny, située au centre d’un pays d’Histoire !

Nous vous en dirons plus l’année prochaine…

Nous remercions vivement Adeline Le Tonquèze d’orienter les enfants vers l’histoire locale. Nous remercions également l’Éducation nationale qui approuve cette démarche et nous autorise à intervenir à l’école.

Françoise Glain

21.11.2019

Retour au journal - Retour à la page d'accueil